Solidarités

Solidarités

Le CCAS s’adresse à tous les habitants de Saint Clair de la Tour.

Il accompagne les Saint Clairois(es) en matière d’animations et de lien social.

Il ne faut pas regarder le CCAS comme un bureau de bienfaisance, mais comme un établissement public au service de tous, quel que soient les revenus et degrés de dépendance.

Certaines de ses missions sont obligatoires, alors que d’autres sont facultatives et sont mises en œuvre suivant la politique globale de la commune.

Quel est son rôle ?

  • fournir aux familles des informations pour les orienter et les aider à faire valoir leurs droits sociaux.
  • participer à la lutte contre l’exclusion et la pauvreté.
  • soutenir dans l’urgence les administrés de la commune.
  • lutter contre l’isolement, développer le lien social et intergénérationnel.
  • agir pour le bien être des seniors.

Quelles propositions concrètes mettrons-nous en place ?

  • Nous ouvrirons un guichet au sein de la mairie (jours et horaires à définir) pour répondre aux questions et besoins.
  • Nous accompagnerons les Saint-Clairois en situation précaire (ou en difficulté) pour étudier avec eux les aides à mettre en place.
  • Nous continuerons le portage des repas.
  • Nous nous impliquerons dans la mise en place de la téléalarme.
  • Nous effectuerons des visites de contrôles auprès des personnes sensibles (âgées, handicapées, malades) lors d’événements climatiques (canicule, neige). La mairie aura d’ailleurs un référent (personne dédiée) pour répondre aux besoins.
  • Nous remettrons l’âge de la distribution du repas et des colis à partir de 70 ans !
  • Nous permettrons aux seniors qui le souhaitent de prendre un repas à la cantine pour créer des liens avec les plus jeunes
  • Nous nous inscrirons dans la « Semaine Bleue » (semaine nationale) proposant des actions qui pourront être poursuivies tout au long de l’année (par ex. cours spécifiques sur la mémoire, la perte d’équilibre, sur la prévention des chutes, rencontres intergénérationnelles autour de cours de cuisine, lectures, etc.)
  • Nous remettrons en place l’accueil des nouveaux arrivants.
  • Nous fêterons les enfants de l’année.
  • Nous travaillerons avec le pôle Jeunesse afin que notre politique sociale soit prise en compte dans sa globalité.

Le CCAS devra donc travailler autour et pour ces trois axes : les personnes âgées ou en situation de handicap, la petite enfance et la jeunesse et les personnes en situation précaire.

Le CCAS aura un rôle de plus en plus important dans les années à venir.

C’est pourquoi le conseil d’administration sera ouvert à des représentants des associations en lien avec la famille, les personnes âgées ou en situation de handicap, des associations du domaine de l’insertion et de la lutte contre l’exclusion, ainsi que des habitants de la commune.

Ses missions seront évolutives au fil des années et en cohésion avec les projets et réalisations de l’équipe municipale.