Projet d’antenne : la liste « Vivons Saint Clair » aux côtés des habitants du Plateau

Projet d’antenne : la liste « Vivons Saint Clair » aux côtés des habitants du Plateau

Hier soir, la liste « Vivons Saint Clair ! » était aux côtés des habitants du Plateau, lors de la réunion publique, contre le projet d’antenne.

Cette réunion était organisée par les riverains qui avaient invité l’association « Pour un progrès raisonné » . Beaucoup de participants ont été étonnés de voir qu’un nouveau projet sur la même zone était relancé, alors qu’on leur avait dit que Monsieur le Maire avait signé un arrêté défavorable.


Nous retiendrons que, contrairement à ce qui s’est dit en mairie, les ondes émises par ces antennes ont bien un impact sur la santé des humains.

Depuis 2018, la loi facilite l’implantation d’antenne sur le territoire en limitant les pouvoirs des maires quant au refus des autorisations de travaux.
Ainsi, comme l’ont suggéré les membres de l’association, un travail de prospection doit être mené par la municipalité pour éviter l’implantation anarchique de ces antennes.

Plus concrètement pour ce projet situé sur le chemin pédestre du Gai, la mairie, les riverains et l’association devront travailler de concert pour éviter que l’antenne ne soit construite si près des habitations.

Cela nécessitera beaucoup plus qu’un article dans la presse pour y arriver, un véritable plan d’actions doit être mis au point.

Comme en 2016, Patrick Blandin est défavorable à ce projet imposé par Free.

En soutien aux riverains concerné, il a signé la pétition que les organisateurs ont fait circuler.

Face aux méthodes de cette entreprise, demain, chacun de nous peut découvrir un projet d’antenne à coté de chez lui. Il faut donc que solidairement, beaucoup de Saint-Clairois signent cette pétition (chez Gabrielle Noblia ou chez Emmanuel Eglaine).

Monsieur le Maire n’a toujours pas annoncé ce qu’il comptait faire sur ce deuxième projet et, son absence à cette réunion nourrit l’inquiétude des riverains.

Le temps des élections sera-t-il suffisant pour que notre équipe puisse intervenir avant que la construction ne démarre ? Souhaitons-le et en attendant soyons tous solidaires !